Acceuil  |  Fonds d'écran  |  Économiseurs d'écran  |  Jeux  |  Écrire à Naskita  |    


>Accueil
>Comment plaire ? >L'art de la conversation >Influencer les autres >Le pouvoir du sourire >Témoigner son intérêt
>Éviter la critique >Éviter la controverse >Domination & soumission >Les tempéraments >La personnalité
>Les personnalités >Vaincre sa timidité >Conseils important >Règles importantes



Leçon 10 - LA PERSONNALITÉ

La personnalité c'est l'identité psychologique d'une personne. C'est une singularité comportementale distinctive propre à chacun. Elle s'élabore tout au long de la vie à partir d'un ensemble de réactions circonstantielles et expériencielles. La personnalité est influencée par le milieu familliale, professionnel et le cercle de vos relations (les gens que vous fréquentez). Ces réactions résultent de l'appréciation que fait une personne des différences observées chez les autres par rapport à elle. Ces différences engendrent à des degrés divers des attitudes de soumission et de domination qui modifient ses attitudes. Au fil des années, l'ensemble de ces réactions construisent ce qui devient progressivement notre personnalité. S'il est vrai comme le dit le dicton que "L'habit ne fait pas le moine", il n'en reste pas moins vrai que c'est à partir de la perception de notre personnalité que nous sommes appréciés ou déprécies par les autres. Il est donc essentiel d'apporter une grande attention à l'image que l'on projette de soi.

La personnalité est l'habit de notre personnalité

Développer sa personnalité
Contrairement au tempérament, d'origine physiologique, la personnalité peut-être aisément développé ou améliorée en appliquant une série de règles simples et en suivant ce principe fontamental:

Pour développer sa personnalité il faut apprendre à minimiser
l'importance de nos différences avec les autres

Lorsque vous portez attention à une quelconque qualité chez une personne, vous en évaluez en fait l'importance par rapport à vos propres qualités. Ce processus dynamique contribue à l'évolution de votre personnalité.

La dépréciation continue de vos qualités affecte
votre personnalité et vous contraint
à la soumission et inversement.

Pour développer votre personnalité, il faut apprendre à réduire l'importance que vous attribuez aux différences existantes entre vos qualités et celles des autres. Je vous propose deux méthodes simple et efficace pour développer ou mettre en valeur votre personnalité:

Minimiser les différences
Vous jugez par exemple que votre interlocuteur a plus d'assurance que vous lorsqu'il s'exprime. La première chose à faire c'est de remettre en question ce jugement. N'avez vous pas conclu trop rapidement? Votre opinion n'était-il pas trop superficielle? N'étiez vous pas dans une situation défavorable quand vous avez porté ce jugement? Il existe toujours des raisons permettant de remettre en cause votre jugement.

Si vous prenez le temps de bien réfléchir vous constaterez que l'assurance de votre interlocuteur a des faiblesses et qu'elle n'est pas exempt de défaut. Observez avec attention et soyez attentif à ses paroles. Vous verrez que dans ses attitudes ou ses propos il y a des hésitations et des contradictions qui fragilisent cette "si belle assurance". L'accumulation des faits va rapidement vous démontrer que vous avez au moins autant d'assurance que votre interlocuteur et que ce n'était en fait qu'une fausse impression, une apparence d'assurance, vous vous sentiez moins bon et vous avez inconsnciemment valoriser les qualités de l'autre en dévalorisant vos propres qualités.

Quelque soit les situations, en minimisant les différences vous vous rendrez compte que vous avez autant de possibilité que les autres et qu'il suffit souvent d'un peu de pratique pour que vous obteniez les mêmes résultats. Minimiser les différences c'est renforcer la confiance en soi.

Pour développer sa personnalité,
il faut éviter de se dévaloriser en admirant les qualités des autres

Relativiser les différences
Dans cette méthode et toujours pour le même exemple, ce n'est plus la recherche des aurguments qu'il faut rechercher mais la comparaison des éléments constituant cette apparente différence. Décomposez la qualité que vous reconnaissez à votre interlocuteur en ses composant élémentaires et comparez les uns à un avec vous.

Par exemple: lorsqu'il parle il accompagne ses paroles avec des gestes, vous pouvez le faire facilement. Losrqu'il parle il regarde les gens dans les yeux, vous pouvez le faire aussi ce n'est pas une qualité mais une attitude. Il sourit souvent.. rien de plus facile pour vous ce n'est qu'une expression etc...

Vous constaterez rapidement que tous ces éléments qui constituent l'attitude de l'autre sont autant d'éléments que vous pouvez vous aussi reproduire et que votre jugement est infondé. Il est temps de comprendre que les différences qui constituent l'assurance de l'autre ne sont en rien différentes de votre capacité de faire de même.

Rien n'est jamais aussi insurmontable qu'on le croit
ce que l'autre fait vous pouvez le faire